cache-


cache-

⇒CACHE-, élément préf.
Élément de compos., déverbal de cacher, servant à la formation de subst. masc., appartenant notamment au vocab. des jeux, de la mode ou de la technol. et désignant des objets ou instruments dont on se sert pour cacher.
A.— HABILL. et MODE :
cache-chignon. « Ornement de ruban, etc., disposé souvent sur un chapeau et cachant le chignon »; cache-chignon en velours sur un canotier (Jardin des modes, mars 1951, p. 28; absent des dict.)
cache-cœur. « Petit vêtement court croisé sur la poitrine, utilisé en layette et dans l'habillement féminin »; un gilet cache-cœur; on nous a montré les sept façons de la porter [l'étole] et d'en faire à loisir une veste trotteur, un cache-cœur ou un cache-épaules (Le Monde, 13 mars 1952, p. 11, col. 3); (absent des dict. gén. et techn.)
cache-éperon , vx. « Étui de cuir dont on se servait pour couvrir les éperons » (attesté dans Lar. 19e-20e, GUÉRIN 1892, QUILLET 1965)
cache-maillot. « Vêtement d'enfant, généralement sans manches, dont la longue jupe dissimulait le maillot »; la guimpe et le cache-maillot des grands jours (Jardin des modes, janv. 1951, p. 54); « vêtement de plage cachant le maillot de bain »; un cache-maillot en éponge rayé (absent des dict. gén.)
Argot :
cache-fri-fri. « Slip » (cf. A. SIMONIN, Le Pt Simonin ill., 1957, p. 139)
cache-fringues, cache-frusques. « Armoire » (FRANCE 1907)
cache-poux, subst. masc. « Casquette » (ESN. 1966)
MERCERIE :
cache-aiguilles , région. « Étui à aiguilles »; un cache-aiguilles en os (PIERREH. Suppl. 1926); attesté dans GUÉRIN 1892
cache-couture. « Ruban cachant intérieurement les coutures d'un vêtement non doublé » (attesté dans ROB., s.v. cacher et Lar. encyclop.)
cache-point. « Garniture cachant les coutures »; garnissez (...) avec un cache-point perlé au dessus (La Poupée modèle, 15 oct. 1880, p. 263); (absent des dict.)
B.— Diverses techn.
AMEUBLEMENT :
cache-radiateur. « Revêtement qui dissimule un radiateur de chauffage central dans un appartement » (attesté dans ROB., Lar. encyclop.)
ARTILLERIE :
cache-flamme. « Appareil tronconique fixé à l'extrémité de la bouche d'un canon ou de certaines armes à feu pour refroidir les gaz et dissimuler la flamme au départ des coups »; le cache-flamme d'un fusil mitrailleur (attesté dans Lar. encyclop., QUILLET 1965, ROB., s.v. cacher et Suppl. 1970)
cache-lumière. « Petite chape de plomb servant à couvrir la lumière d'un canon » (attesté dans Lar. 19e, Lar. encyclop., LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG)
cache-mèche , vx. « Vase en cuivre pour abriter la mèche du canon (des courants d'air) » (Nouv. Lar. ill.; attesté encore dans DG, Lar. 20e, Lar. encyclop.)
cache-platine. « Garniture de cuir qui, dans la première moitié du XVIIIe siècle, abritait de la pluie la platine du fusil de troupe » (Ac. Compl. 1842; attesté encore dans BESCH. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop., GUÉRIN 1892, QUILLET 1965)
ÉLECTRICITÉ :
cache-bornes. « Couvercle qui recouvre les bornes et les extrémités des conducteurs d'un appareil ou d'une machine » (SIZ. 1968); (attesté dans QUILLET 1965); synon. cache-fils
cache-vis. « Pièce en métal malléable placée sur les vis d'un compteur électrique pour éviter les fraudes » (BARB.-CAD. 1963)
MARINE :
cache-adent. « Petite entaille au talon d'une varangue, qui entre dans l'adent de la contre-quille et la couvre entièrement » (WILL. 1831); attesté dans Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., QUILLET 1965
MÉCAN. et INSTRUMENTS :
cache-clavette. « Protection métallique fixée sur les clavettes du pédalier d'une bicyclette » (cf. L'Œuvre, 16 juill. 1941)
cache-fente. « Lamelle de bois ou de métal dissimulant une fente, employée surtout en carrosserie » (attesté dans GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill.)
cache-œil. « Instrument pour examen ophtalmologique » (cf. Méd. Biol. t. 1 1970)
SERRURERIE :
cache-entrée. « Petite pièce métallique qui couvre l'entrée d'une serrure »; macaron mobile en cuivre appelé cache-entrée (E. ROBINOT, Vérification, métré et pratique des trav. du bât., t. 3, 1928, p. 92); attesté dans Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop., LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, QUILLET 1965, ROB., s.v. cacher et Suppl. 1970
Rem. À noter cache-palastre (cf. A. ARNOUX, Le Chiffre, 1926, p. 114); non attesté dans les dictionnaires.
TEINTURERIE :
cache-épouti(s).(cache-épouti, cache-époutis) « Couleur liquide servant à retoucher les étoffes teintes aux endroits où la teinture n'a pas marqué » (DUVAL 1959); attesté dans Lar. 19e, Lar. encyclop., DG, QUILLET 1965.
C.— 1. JEUX, FÊTES, etc. :
cache-cache mitoulas, cache-mitoulas , vieilli. « Jeu d'enfants qui consiste à se passer secrètement un objet que le joueur désigné doit localiser »; synon. anc. cligne-musette, mod. furet, var. par corruption cache-cache Nicolas (Ac. Compl. 1842); tout à fait dans le lointain [d'une gravure] un groupe de joueurs se livre au délassement du jeu de cache bien tu l'as, qui semble être une variété du cache-cache mitoulas (H.-R. D'ALLEMAGNE, Récréations et passe-temps, 1904, p. 246, attesté dans Ac. Compl. 1842, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop., DG, QUILLET 1965)
Régional :
cache-musette. Synon. de cache-cache (cf. J. DE LA VARENDE, Le Roi d'Écosse, 1941, p. 209)
2. Divers :
cache-douille , rare. « Voleur qui dissimule une pièce dans un compte » (cf. HOGIER-GRISON, Les Hommes de proie, Le Monde où l'on vole, 1887, p. 64; non attesté dans les dict. gén. ou techn.)
cache-museau (cf. casse-museau), sous casse-. « Pâtisserie » (attesté dans BESCH. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop., LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, ROB., s.v. cacher, QUILLET 1965)
Folklore :
cache-feu. « Bûche traditionnelle de Noël » (cf. A. DAUDET, Port-Tarascon, 1890, p. 206; non attesté dans les dict.)
3. LITT. et STYL. [Le compl. désigne un inanimé abstr.] :
cache-sottise. Ce magnifique cache-sottise, la barbe (HUGO, Correspondance, 1845, p. 622); le vers alexandrin n'est le plus souvent qu'un cache-sottise (STENDHAL, Racine et Shakespeare, t. 1, 1823, p. 3); attesté dans GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e
Rem. Noter les créations iron. de J. Prévert : cache-noisette, cache-pape (Paroles, La Crosse en l'air, 1946, p. 136).
PRONONC. :[-].
BBG. — QUEM. 2e s. t. 4 1972, p. 40 (s.v. cache-radiateur).

cache-
Élément servant à former divers composés, de genre masculin, relevant notamment du vocabulaire des jeux (ex. : cache-tampon), de la mode (ex. : cache-nez) ou de la technique (ex. : cache-flamme).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • caché — caché …   Dictionnaire des rimes

  • Cache — [kæʃ] bezeichnet in der EDV einen schnellen Puffer Speicher, der Zugriffe auf ein langsames Hintergrundmedium oder zeitaufwendige Neuberechnungen nach Möglichkeit vermeidet. Meist werden hierzu Inhalte/Daten gepuffert, die bereits einmal… …   Deutsch Wikipedia

  • Cache — Saltar a navegación, búsqueda Diagrama de una memoria cache de CPU. En informática, una cache o caché (esta última única forma reconocida por la RAE[1] …   Wikipedia Español

  • Caché — Caché, también escrito cache puede referirse a: Informática Caché (informática), es un conjunto de datos duplicados de otros originales. Caché web, es la que almacena documentos web. Caché Robson Caché de disco DNS cache poisoning Coherencia de… …   Wikipedia Español

  • cache — 1. (ka ch ) s. f. Lieu propre à cacher ou à se cacher. •   On n est pas peu embarrassé à inventer dans toute une maison une cache fidèle, MOL. l Av. I, 4. •   Il dit au roi : Je sais, sire, une cache, Et ne crois pas qu autre que moi la sache, LA …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • caché — caché, ée (ka ché, chée) part. passé. 1°   Dérobé à la vue. Serpent caché sous l herbe, sous terre. Caché aux regards du peuple. J ai tenu ce proscrit caché chez moi. Écueils cachés. Sentiers cachés. Il y a quelque piége caché. •   On m élevait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cache-cœur — [ kaʃkɶr ] n. m. • 1952; de 1. cacher et cœur ♦ Gilet court, à col en V très échancré, croisé sur la poitrine, utilisé dans l habillement ou en layette. Des cache cœurs. ● cache cœur nom masculin invariable Corsage court dont les devants en… …   Encyclopédie Universelle

  • caché — 1. Adaptación gráfica de la voz francesa cachet, usada en español con los sentidos de ‘distinción o elegancia’: «Hay quien nace [...] con estilo y caché» (Vergés Cenizas [R. Dom. 1980]); y ‘cotización o remuneración de un artista’: «¿Qué méritos… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • Caché — Données clés Réalisation Michael Haneke Scénario Michael Haneke Acteurs principaux Daniel Auteuil Juliette Binoche Maurice Bénichou Sociétés de production Les Films du Losange …   Wikipédia en Français

  • Cache — Cache, OK U.S. city in Oklahoma Population (2000): 2371 Housing Units (2000): 952 Land area (2000): 3.388615 sq. miles (8.776472 sq. km) Water area (2000): 0.014556 sq. miles (0.037701 sq. km) Total area (2000): 3.403171 sq. miles (8.814173 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.